Alerti
Séduire et fidéliser la génération Y

Séduire et fidéliser la génération Y, un enjeu majeur pour les marques

Le marché des 15-25 ans, surnommés la génération Y, représente 9 millions d’individus autonomes au pouvoir d’achat élevé. La raison principale d’attirer les consommateurs dès le plus jeune âge est de pouvoir les fidéliser rapidement.

Cependant, comment réussir à cibler cette tranche de la population si hétéroclite ? Au milieu des centaines de messages publicitaires auxquels ils sont exposés chaque jour, comment se différencier ?

Le but de cet article est de vous éclairer sur ce qu’ils attendent des marques et d’étudier les stratégies employées par les entreprises pour les séduire et les fidéliser.

Une population en pleine construction identitaire

Tous les jeunes ne se ressemblent pas ! Il est parfois difficile de segmenter précisément sa clientèle en se basant uniquement sur une question d’âge. Pour les communicants, comme pour les commerciaux, il devient alors nécessaire d’adopter une stratégie personnalisée face à la diversité de « jeunes ».

Il existe tout de même quelques paramètres généralistes, que les professionnels peuvent prendre en compte dans leur démarche de communication, même s’ils ne sont pas suffisants à eux seuls. Avant 25 ans, les personnes se trouvent dans une période de construction identitaire, elles cherchent leur marque et veulent induire un comportement responsable qu’elles garderont à vie. La génération Y a besoin de se différencier, de s’affirmer et d’appartenir à un groupe. C’est sur cette composante que devront s’appuyer les entreprises pour délivrer un message percutant aux 15-25 ans.

Une forte présence sur les réseaux sociaux

Si la publicité générale enclenche l’intérêt du public, les réseaux sociaux vont ensuite aider à la conversion en s’adressant directement aux consommateurs. Sans surprise, cette tranche de la population est ultra-connectée puisque 60% d’entre eux utilisent internet plusieurs fois par jour, 40% surfent sur le web via leur smartphone et 4% via une tablette*.

Mais le plus intéressant réside dans la proportion de jeunes inscrits sur les réseaux sociaux : 75% des 11-24 ans sont présents sur au moins un réseau social. Facebook et Twitter sont les 2 plateformes privilégiées de la génération Y*.

Les marques doivent miser sur ces canaux de communication, piliers d’une stratégie d’engagement et de fidélisation.

L’importance de la qualité et de l’innovation

Les jeunes ont un rapport moderne et rapproché avec les marques. Ils sont arrivés sur le marché de la consommation en même temps que le développement du marketing de conversation, où les entreprises mettent un point d’honneur à s’humaniser. Ils sont donc habitués à avoir un dialogue ouvert avec les marques qu’ils consomment. Néanmoins, avant d’entamer une conversation et de se fidéliser à un produit, ils le jugent sur plusieurs aspects.

En premier lieu, 55% des jeunes interrogés insistent sur l’importance de la qualité et des caractéristiques du produit. Vient ensuite l’innovation avec 35%, puis plus étonnant : l’écologie (12.4%). En bas du classement, nous retrouvons des raisons plus superficielles comme le fait que la marque soit tendance (12%), portée par une star (7%) ou présente sur Facebook (5%).

Si la présence sur les réseaux sociaux est un atout, ce n’est pas un paramètre suffisant pour susciter l’achat. En réalité, les réseaux sociaux viennent surtout appuyer la fidélisation.

Les leviers pour intéresser et fidéliser les 15-25 ans

Les marques qui ciblent la génération Y sur les réseaux sociaux doivent le faire dans un but de fidélisation et d’image. Si elles veulent augmenter les ventes, elles devront surtout miser sur les aspects qualitatifs et innovants, comme le démontre l’étude citée précédemment.

Pour cela, elles disposent de plusieurs solutions, qui peuvent être aisément propulsées sur les réseaux sociaux.

Un co-branding original

Les entreprises qui ne touchent pas forcément une cible très jeune peuvent intéresser les 15-25 ans en nouant un partenariat avec une marque qui parle à la génération Y. Hello Kitty est un exemple concret de personnage qui a su traverser les âges et qui procure immédiatement une cure de jouvence aux entreprises qui jouent la carte du co-branding avec la petite chatte japonaise.

Prenons l’exemple de Swarovski, une marque de bijoux qui s’adresse plutôt aux femmes adultes. En proposant une gamme Hello Kitty, la marque a immédiatement rajeuni sa cible en attirant des adolescentes et des jeunes femmes.

Publicité Hello Kitty Swarovski

 

Sephora a également compris l’enjeu d’apposer une effigie jeune sur ses produits et a aussi lancé une gamme Hello Kitty. Résultat : des produits de maquillage glamour et colorés, qui ont séduit les moins de 25 ans.

Hello Kitty Sephora

 

Enfin, plus récemment, c’est Colette, le grand magasin parisien, qui s’est essayé au co-branding avec 2 mignons personnages, bien que très opposés par nature : Hello Kitty et Playboy. Une manière très intelligente de combiner la fraîcheur de l’innocence avec la femme qui sommeille en nous. Une gamme assurément dédiée aux jeunes femmes d’une vingtaine d’années.

Hello Kitty la joue Playboy chez Colette

 

Autre exemple concret : le Crédit Agricole. La banque est souvent une affaire d’adulte et ce sont les parents qui s’occupent généralement d’ouvrir le compte pour leurs enfants. En embauchant Kev Adams dans leur dernière campagne de publicité, pour un produit ciblé jeune (une carte bancaire à plafond limité), la banque a transformé les adolescents en prescripteurs.

De l’humour

Les discours sérieux, ils les entendent assez à l’école, en stage ou à la maison. Lorsqu’ils se promènent sur internet, les 15-25 ans aiment s’amuser. Pour que les marques les attirent, elles doivent miser sur une relation de connivence et manier l’humour. Si en plus elles arrivent les faire rire, sur un sujet souvent gênant lorsqu’il est évoqué dans la vie réelle, alors c’est le jackpot. Il suffit de voir cette campagne de Durex, qui a mêlé prévention et gag, dans une publicité où une hôtesse de l’air explique comment mettre un préservatif.

L’utilisation de relais d’opinion

Une autre méthode pour se faire connaître auprès de la génération Y consiste à être présent dans les mêmes événements qu’eux : festivals, concerts, soirée étudiante, salon…

Une soirée réservée aux bacheliers sponsorisée par la LMDE, NRJ ou encore la Banque Populaire
Une soirée réservée aux bacheliers sponsorisée par la LMDE, NRJ ou encore la Banque Populaire
NRJ, radio qui cible les 15-25 ans, sponsorise le Salon de l'Etudiant
NRJ, radio qui cible les 15-25 ans, sponsorise le Salon de l’Etudiant

La communication sur les canaux digitaux

Les jeunes plébiscitent les réseaux sociaux. Même si le fait d’être présent ne garantit pas des ventes exponentielles, les marques peuvent espérer augmenter leur visibilité et surtout fidéliser leurs clients. Par ailleurs, ces nouveaux moyens de communication permettent de mettre en place une stratégie de marketing de conversation, très importante pour la génération Y. Grâce au dialogue, les marques se rapprochent des consommateurs et peuvent les faire participer activement à leur développement. Les internautes qui se sentent impliqués seront plus enclins à acheter la marque ou le produit.

Haribo l’a bien compris en faisant voter ses abonnés sur les réseaux sociaux pour décider de la couleur du prochain Dragibus.

Vote pour le dragibus blanc ou marron

 Les 15-25 ans recherchent des produits de qualité, respectueux de l’environnement, venant de marques capables de s’adapter aux moyens modernes de la communication. S’il est efficace de les cibler via des facteurs généralistes comme l’âge ou le besoin de s’affirmer, il est d’autant plus pertinent de leur montrer votre intérêt et votre reconnaissance. Les jeunes ont un réel besoin d’appartenance, en les invitant à participer activement à votre communauté, vous comblez cette attente et touchez efficacement la cible.

*Les chiffres de cet article sont issus d’une étude Kantar-Média, résumée par le site E-marketing.fr

 

Céline Albarracin

Alerti

Surveillez le web et les médias sociaux, analysez les données et prenez de meilleures décisions.

Commentaires

NOUS SUIVRE

Restez informés et suivez les actualités et nouveautés du web et réseaux sociaux :