La révolution numérique a considérablement modifié les relations presse. Désormais, les informations sont transmises en temps réel, notamment via les réseaux sociaux. Par ailleurs, d’autres acteurs ont vu le jour, comme les influenceurs, modifiant en profondeur la notion de « relation presse ». Ajoutons que les consommateurs aussi ont évolué. Ils accordent bien plus de crédit à une recommandation issue d’un internaute, qu’à un publireportage.

Par conséquent, si une marque ou une entreprise souhaite booster sa notoriété, elle doit tenir compte de ces nouveaux paramètres pour gérer ses « nouvelles » relations presse.

 

Les relations presse en version digitale

Les relations presse traditionnelles ont pour objectif d’aider les entreprises à obtenir des publications dans des organes de presse connus. Mais aujourd’hui, ces magazines ou journaux n’ont plus autant la cote qu’auparavant et doivent faire face à la concurrence des nouveaux acteurs de la communication : les blogueurs.

Désormais, toute personne peut devenir un média à part entière et communiquer sur ses sujets de prédilection. L’influence des réseaux sociaux, et l’arrivée des influenceurs sur ces mêmes plateformes, a contraint les services de relations presse à s’adapter au nouveau contexte.

Ces derniers ont dû développer des stratégies numériques cross-canal en ajoutant une branche digitale à leurs compétences. Il est donc terminé le temps où les professionnels des relations presse utilisaient leur téléphone toute la journée. Maintenant, ils doivent aussi utiliser Twitter, l’emailing, des outils de veille pour suivre et trouver des blogueurs pertinents, etc.

 

Devenir son propre média

Pour demeurer compétitives sur le marché, les marques et entreprises sont obligées de repenser complètement leurs métiers. Désormais, elles doivent devenir elles-mêmes des médias. En plus d’une stratégie Content Marketing, qui vise à produire du contenu centré sur les consommateurs, les entreprises ont tout intérêt à se mettre au Brand Content.

Cette stratégie consiste aussi à produire des contenus, mais relatifs à la marque cette fois. Le Brand Content, à travers des articles de qualité, valorise les innovations de la marque, propulse sa différence et véhicule des valeurs.

Les avantages ? Les contenus publiés sont authentiques et conformes au message que vous souhaitez faire passer, autant sur le fond que sur la forme. Ce qui n’est pas toujours le cas lorsqu’une personne externe rédige un article sur votre entreprise.

Vous maîtrisez aussi votre campagne, de A à Z. Vous choisissez le moment où le teasing commence et vous déroulez votre opération jusqu’à la révélation finale.

De plus, au lieu de fournir de la matière pour un média externe à votre marque, c’est sur votre blog et vos réseaux sociaux que vous drainez du trafic. Vous construisez une communauté qualifiée à l’affût de vos prochains contenus. Vous récoltez entièrement les fruits de vos travaux de communication.

 

L’émergence du marketing d’influence

Évidemment, les relations de presse digitales ne se limitent pas à vos propres plateformes. L’objectif reste tout de même de booster votre notoriété, en élargissant votre audience.

C’est à ce moment que les influenceurs interviennent. Ces blogueurs aux milliers de lecteurs et abonnés sur les réseaux sociaux viennent renforcer votre campagne de communication. Ils seront la caution de votre discours, en appuyant vos dires et vos arguments, sous forme de recommandation.

Grâce à eux, vous élargissez votre audience et vous vous faites connaître auprès d’une cible qualifiée (à condition de bien choisir vos partenaires). Ils s’imposent comme les nouveaux journalistes !

Le processus de sélection des influenceurs s’apparente à celui que vous avez auparavant mis en place pour les journaux ou magazines :

 

1. Vous privilégiez les influenceurs dans votre activité

Vous êtes une marque de chaussures pour femme ? Vous avez sûrement établi une liste de magazines féminins pour faire votre promotion ? En version digitale, vous allez sélectionner des blogueuses mode, dont le public est composé de femmes qui aiment être à la pointe des tendances.

Ainsi, lorsqu’une marque de cosmétiques, comme Nars, veut promouvoir ses nouveautés en édition limitée, elle fait appel à une grande blogueuse mode (ici : Mode and The City)

Relations presse digitales : il faut compter sur les influenceurs !

 

2. Vous analysez l’influence

Pour les journaux et magazines, les indicateurs importants concernent le nombre de lecteurs. Pour les influenceurs, vous devrez regarder du côté du volume de leur communauté, ainsi que le trafic sur leur blog.

Plus un blog engendre de visites, plus le nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux est important, plus la portée de l’influenceur est grande.

Reprenons l’exemple du dessus, qui concerne le blog Mode and The City. Sur Instagram, la blogueuse compte plus de 107 000 abonnés.

Relations presse digitales : vérifiez l'influence des blogueurs

Un vivier potentiel de prospects assez impressionnant !

 

3. Vous observez l’engagement

Quand une personne achète un magazine, ce dernier n’a aucune donnée précise sur le taux de lecture du papier, les pages consultées et surtout, les retombées après lecture. Avant de sélectionner un blogueur, vous pouvez vous rendre sur son blog et ses réseaux sociaux, pour vérifier que sa communauté participe (like, commentaire, partage). Cela vous permet d’anticiper les retombées.

Restons toujours avec le blog Mode and The City : nous pouvons voir que ses abonnés interagissent avec le compte, comme le prouve cette publication qui recense 3 367 j’aime et 29 commentaires :

 Relations presse digitales : analysez l'engagement de la communauté

Par la suite, lorsque vous collaborez avec le blogueur, celui-ci est capable de vous indiquer le nombre de clics sur le lien vers votre site, le nombre de vues de l’article, etc. Vous mesurez bien mieux le retour sur investissement de votre campagne.

 

Le communiqué de presse en version digitale

Contrairement au communiqué de presse traditionnel, la version digitale vise à remplir plusieurs objectifs. Il va également être diffusé dans différentes versions, à différentes personnes.

 

1. Sur votre blog

Généralement publié sur le site de l’entreprise en premier, votre communiqué de presse digital s’intègre dans votre stratégie de contenus. À cet effet, son but premier est de transmettre un message aux internautes, sans faire de promotion.

Évidemment, si votre communiqué de presse a pour thème le lancement d’un nouveau produit ou service, vous serez obligé de dérouler ses avantages. Cependant, veillez à toujours centrer le contenu sur le prospect : qu’est-ce que cela va lui apporter ? Comment il peut l’intégrer dans son quotidien ? Comment s’en servir concrètement ? Combien de temps doit-il attendre pour obtenir les résultats escomptés ? Etc.

En résumé, vous devrez créer un texte qui mélange les bonnes pratiques du Content Marketing et du Brand Content : valoriser votre nouveauté, tout en apportant une valeur ajoutée à vos lecteurs.

 

2. Sur les réseaux sociaux

Le communiqué sera aussi diffusé sur les réseaux sociaux. À cet effet, vous devez rechercher l’interaction. N’hésitez pas à le décliner de manière interactive, sous forme de vidéos, photos…. L’intégration d’un call-to-action est fortement conseillée : il faut faire en sorte que le contenu devienne viral.

Vous pouvez aussi, comme Guerlain, changez directement la photo de couverture de votre page Facebook :

Relations presse digitales : créez d'abord un teasing sur vos réseaux sociaux

Si vous le souhaitez, les réseaux sociaux peuvent même devenir un support de teasing. Quelques jours avant la parution de votre communiqué sur votre blog, postez des publications « mystérieuses » qui annoncent l’arrivée prochaine d’une nouveauté.

Comme le fait la marque Phyt’s dans cet exemple :

Relations presse digitales : l'art du teasing

L’objectif d’une telle méthode ? Fédérer votre communauté en aiguisant sa curiosité. Le jour du lancement, elle sera connectée, prête à consulter votre communiqué.

 

3. Aux influenceurs

Enfin, n’oubliez pas de transmettre votre communiqué aux influenceurs sélectionnés. Cependant, ne vous contentez pas d’un texte, vous risquez de n’avoir aucune réponse. Tout comme vous le faisiez à l’époque des relations presse traditionnelles, vous devez prévoir ce partenariat longtemps à l’avance.

En plus d’une présentation du produit, offrez un échantillon (voir le produit complet) aux blogueurs choisis. Ces derniers, pour rédiger un article de qualité sur leur blog, ont besoin de tester le bien ou le service que vous lancez. C’est ce qui va les positionner comme prescripteurs auprès de leurs lecteurs.

Quand Samsung lance une nouvelle montre connectée, elle l’a fait essayer aux influenceurs, pour qu’ils puissent faire part de leur ressenti :

 Relations presse digitales : pensez à faire tester vos produits et services

 

Les relations presse digitales, pour être efficaces et performantes, doivent intégrer à leur stratégie trois nouvelles composantes : les influenceurs, le Content Marketing et le Brand Content.

Bien entendu, cela ne signifie aucunement que vous devez stopper vos relations de presse traditionnelles ! La stratégie digitale vient en complément, pour dynamiser vos efforts et vous aider à élargir votre audience.

 

Céline Albarracin