Gérer sa marque personnelle, aussi appelée personal branding, consiste à intégrer toutes les techniques marketing pour faire la promotion de sa propre personne. Un dirigeant, un chef d’entreprise ou un indépendant à tout intérêt à utiliser cette méthode, pour humaniser son activité et agir positivement sur l’image de son entreprise.

En effet, gérer son image personnelle est un excellent moyen de démontrer ses capacités et de vendre ses compétences. Dans l’esprit des potentiels consommateurs, un chef d’entreprise qui prouve son expertise en mettant en avant ses qualités humaines, démontre que son entreprise est efficace et capable de résoudre leurs problématiques.

 

Construire sa marque personnelle pour vendre son activité professionnelle

L’idée est de faire de votre personnalité, votre propre marque. Dit de cette façon, cela peut sembler quelque peu prétentieux, mais il est possible d’utiliser le marketing de soi tout en nuance !

Il est rare que les dirigeants ou freelance pensent à se mettre eux-mêmes en avant, ils privilégient uniquement la communication sur la marque ou l’entreprise. Évidemment, il faut aussi penser à valoriser ses produits et services avant tout, mais la personnalisation et l’humanisation d’une entreprise comptent de plus en plus dans l’esprit des consommateurs.

Le marketing a beaucoup évolué depuis sa naissance. D’un marketing de masse, il est passé à un marketing personnalisé, puis aujourd’hui humanisé. Les clients recherchent davantage que des qualités ou facilités d’utilisation, ils veulent s’identifier à la marque qu’ils achètent. Ils prônent des valeurs communes. Et il plus facile de partager des valeurs avec une personne qu’avec une entité morale.

C’est à cet instant que le chef d’entreprise entre en scène, pour donner un peu de sa personne, dévoiler son caractère et au final, une partie de son intimité. Mais attention, pas trop ! Il faut garder un équilibre : vos convictions personnelles doivent servir votre communication professionnelle.

En donnant un visage à votre entreprise, vous allez remplir divers objectifs :

  • Démontrer que vous êtes un expert de votre domaine
  • Accroître votre notoriété
  • Influencer positivement l’e-réputation de votre entreprise
  • Transmettre des valeurs auprès de votre cible
  • Humaniser votre activité professionnelle

Tous ces objectifs peuvent se réunir sous un même mot : la séduction. Il s’agit bien de séduire vos prospects pour les inviter à mieux connaître vos prestations, puis à devenir consommateurs.

Néanmoins, le personal branding est à double tranchant. Si votre personnalité déplaît ou si les valeurs diffusées ne parlent pas à votre cible, vous risquez de subir l’effet inverse. La stratégie de marketing de soi doit être parfaitement pensée en amont, pour être mise en relation avec vos prestations et réellement servir votre activité.

 

Analyser les critères de son personal branding

Avant de vous mettre à communiquer à titre personnel et d’envahir les réseaux sociaux avec votre expertise, posez-vous 3 questions essentielles pour fixer votre ligne de conduite.

 

1. Qui êtes-vous ?

Il est parfois difficile de se connaître soi-même, mais pourtant, en créant votre activité, vous saviez quelles étaient vos capacités, vos forces, vos passions et votre vision de l’entreprise. Grâce à ce travail sur vous-même, vous pourrez alors poser la première pierre de votre plan de communication personnelle. Il y a forcément un peu de vous-même dans votre entreprise, il faut alors trouver quels éléments.

 

2. Qu’avez-vous de plus que vos concurrents ?

Pour mettre en place votre personal branding, il est important de bien visualiser ce que vous avez de plus que les concurrents. Vous trouverez ainsi l’élément qui caractérise votre singularité et qui vous permettra de vous démarquer des autres. C’est aussi l’occasion d’appuyer sur une valeur qui compte pour votre cible, et qui est totalement oubliée des autres entreprises.

 

3. Qui sont mes clients ?

Justement, il est indispensable d’identifier les besoins et le ressenti de vos prospects pour bâtir une solide marque personnelle, qui va les conduire à s’intéresser à votre activité. S’il faut que votre personal branding corresponde à votre personnalité et à vos valeurs, il est tout de même conseillé de l’orienter dans la bonne direction. Encore une fois, le but n’est pas de promouvoir vos passions personnelles, mais bien de faire levier sur votre entreprise grâce à des traits de caractère en rapport avec votre activité.

Identifiez alors votre cible, ce qu’elle recherche, ce qu’elle aime, ce qu’elle déteste et trouvez comment relier ces caractéristiques avec votre personnalité.

 

Établir et diffuser sa marque personnelle

Maintenant que vous avez la ligne éditoriale de votre marketing personnel, il est temps de vous mettre en avant et de commencer à gérer votre e-réputation. Pour cela, il est nécessaire de mettre en place :

 

Votre propre site internet

En tant que chef d’entreprise, quand vous commencez à gérer votre marque personnelle, vous allez vous exposer à des recherches sur Google. Que souhaitez-vous que les internautes trouvent lorsqu’ils taperont votre nom ? Des informations de qualité, en adéquation avec la ligne éditoriale de votre personal branding, bien sûr !

Vous devez avoir un site web à votre nom, avec un nom de domaine personnalisé. Dans celui-ci, vous pourrez y intégrer votre CV, votre vision de votre entreprise et pourquoi pas, un blog. Sur ce dernier, il est vous est possible de raconter votre quotidien de chef d’entreprise, de commenter des actualités en rapport avec votre secteur d’activité, de donner des conseils avisés… Tout ce qui sert votre image personnelle et dévoile vos valeurs est le bienvenu dans la gestion de votre personal branding.

Comme Hapsatou Sy, créatrice de plusieurs marques de mode et de produits de beauté, qui raconte sa vie de chef d’entreprise sur un blog personnalisé :

blog hapsatou

Sur votre site, n’oubliez pas de donner des coordonnées pour vous joindre, de mentionner le site et le blog de votre entreprise, ainsi que vos profils sur les réseaux sociaux.

 

Des comptes personnels sur les réseaux sociaux

Le deuxième espace numérique sur lequel vous pouvez réaliser votre marketing personnel est bien entendu les réseaux sociaux. Créer un profil sur Facebook que vous laisserez public, un profil sur Linkedin et un compte Twitter à votre nom.

 

Facebook

Concernant Facebook, il est recommandé d’avoir deux profils personnels : un qui sera pour communiquer avec vos amis et votre famille, où vous pourrez parler de tout et de rien, qui sera bien sûr verrouillé, et un autre en mode public, qui servira à gérer votre marque personnelle. Vous pouvez très bien n’avoir qu’un seul compte, mais il faudra alors prendre soin de bien gérer la confidentialité de chaque publication que vous postez à l’aide de listes.

Guillaume Cairou, PDG de Didaxis, possède un profil Facebook entièrement public où il diffuse des articles en rapport avec l’entreprenariat et informe de sa présence à certains événements professionnels.

FB guillaume

 

Linkedin

Linkedin a cette particularité de ressortir dans les premiers résultats lorsqu’un internaute tape un nom dans Google. En créant un profil sur ce réseau social professionnel, que vous aurez pris soin de remplir correctement, vous vous assurez une visibilité de qualité dès qu’une personne recherchera des informations sur vous.

Jean-Paul Treguer, fondateur de Lowcost 360 a un profil Linkedin dûment rempli !

Pour construire sa marque personnelle, rien de tel qu'un profil Linkedin bien rempli !

Si Linkedin est surtout conçu pour les relations B to B, il s’avère finalement efficace dans le cadre d’un dirigeant qui veut que ses potentiels consommateurs trouvent des informations qualitatives à son sujet.

 

Twitter

Sur Twitter, c’est l’occasion de démontrer votre intérêt pour votre secteur d’activité, en diffusant votre curation. Vous pourrez faire de la veille et ainsi partager avec vos abonnés des articles intéressants en rapport avec votre profession. Si vous tenez un blog, c’est aussi l’occasion de diffuser vos articles pour augmenter votre notoriété.

Brunot Rousset, PDG de la société d’assurances APRIL possède un compte Twitter sur lequel il diffuse sa veille sur le marché de l’entreprise.

Un profil Twitter pour gérer son marketing personnel

Sur chaque réseau social, vous devez avoir un profil complet, avec une bio qui raconte en quelques lignes qui vous êtes et ce que vous faites. Cet élément est très important, car c’est la première information que consulte l’internaute quand il trouve votre profil. Elle lui permet alors de s’identifier à vous… ou pas ! Sa rédaction doit être particulièrement soignée et donner un bon aperçu du message que vous souhaitez transmettre.

 

Gérer sa marque personnelle sur internet est un moyen très efficace de promouvoir indirectement son activité. En humanisant ainsi votre entreprise, vous agissez sur la perception des internautes, ils peuvent mieux s’identifier à vos valeurs et être poussés à faire appel à vous plutôt qu’à un de vos concurrents.

 

Céline Albarracin