Les réseaux sociaux ne s’appellent pas « sociaux » pour rien ! À la base, ils servent à connecter les gens du monde entier entre eux pour échanger sur divers sujets. Ils permettent à des groupes de se former par intérêts et passions. Les marques, ayant compris le potentiel de ces réseaux pour se faire connaître, se sont aussi emparées du social pour se rapprocher de leurs clients.

Mais les réseaux sociaux restent avant tout un espace d’échange et certaines entreprises semblent croire que celui-ci est unilatéral. Or, c’est aujourd’hui une erreur que de diffuser l’information dans un seul sens, sans jamais dialoguer avec ses abonnés. Si ces derniers suivent une marque, ce n’est pas pour se faire bombarder de contenus publicitaires. Pour cela, ils disposent déjà d’assez d’autres espaces.

Les réseaux sociaux doivent être utilisés pour échanger avec eux, afin d’humaniser la marque et de montrer son intérêt pour les consommateurs. À l’heure où la concurrence est de plus en rude, et ce dans n’importe quel secteur d’activité, il convient de se démarquer, d’apprendre à parler à ses potentiels consommateurs, pour les convaincre qu’ils gagnent à venir chez vous plutôt que chez les concurrents.

C’est alors qu’intervient le marketing de la conversation. Dérivé de l’Inbound Marketing et rôle essentiel du Community Manager, le marketing conversationnel a pour but de gérer l’image de la marque, de s’adapter à chaque type de client et d’instaurer une relation de confiance avec les internautes. Par ailleurs, être au plus près de ses clients garantit des retours pertinents sur les produits et les services proposés. Si vous ne souhaitez pas dialoguer avec vos consommateurs, sachez qu’eux, ils n’hésitent pas à donner leur avis. Une mine d’informations précieuses pour votre entreprise !

 

Le dialogue, la clé du succès

Alliés de votre e-réputation et terrains de prospection efficace, les réseaux sociaux vous permettent d’entrer facilement en contact avec des personnes du monde entier. Être sur les réseaux sociaux pour faire comme tout le monde ne possède aucun intérêt stratégique. L’objectif d’une présence sur Twitter, Facebook ou encore Google +, reste de pouvoir humaniser votre entreprise, d’être au plus près de vos clients (potentiels ou acquis), de proposer un service supplémentaire et de fédérer une communauté autour de vos produits/services.

Il faut savoir que 38% des utilisateurs des réseaux sociaux en France suivent au moins une marque. 50% d’entre eux en suivent même plus de 5. De plus, 83% des abonnés d’une marque disent être clients. Quant à leurs attentes, ils déclarent être abonnés pour :

  • Avoir accès à des promotions exclusives (86%)
  • Bénéficier de conseils avant l’achat (83%)
  • Dialoguer pour donner son avis (83%)
  • Profiter d’informations exclusives sur la marque (82%)
  • Bénéficier d’un meilleur service client (80%)

Enfin, 16% des utilisateurs des réseaux sociaux déclarent avoir découvert une nouvelle marque (et acheté chez celle-ci) grâce à ces espaces.*

Face à ces données, difficile d’ignorer l’importance de converser avec les internautes, afin de les satisfaire dans leur relation avec votre entreprise. Le fait de lire du contenu provenant directement de votre site internet ne vient qu’en 4e position dans leurs attentes. Les abonnés recherchent vraiment le dialogue, ils souhaitent que vous puissiez lever leur frein d’achat, que vous preniez en compte leurs avis et soyez disponible après l’achat.

D’ailleurs, plusieurs marques ont bien compris les enjeux à afficher un compte Twitter dédié au SAV pour offrir un service complémentaire à leurs clients.

 

Compte Twitter SAV SFR

L’assistance SFR répond aux internautes en cas de problème

Compte Twitter SAV Numericable

Numericable se rend disponible pour ses clients grâce à un compte Twitter dédié

 

Le marketing conversationnel, un atout essentiel pour l’image

Il est fini le temps où les entreprises diffusaient de la publicité massive, sans se soucier de la qualité du message et encore moins du ressenti des destinataires. L’heure est à l’Inbound Marketing, où le but est de proposer des informations pertinentes aux consommateurs pour les faire venir vers l’entreprise. Le dialogue et l’échange en sont les 2 clés.

Les internautes sont envahis de publicité dans leur quotidien, lorsqu’ils naviguent sur les réseaux sociaux, ils souhaitent se détendre et s’informer. Pour cela, rien de tel que des articles pertinents, des concours, des statuts amusants… qui ne donneront pas l’impression aux utilisateurs d’avoir leur fil d’actualité emplit de publicité.

Par ailleurs, c’est l’occasion idéale de donner une autre image de votre marque. Loin du sérieux des campagnes télévisées ou de la presse, vous pouvez instaurer une autre forme de communication avec vos fans. Plus proche, plus humaine et plus authentique.

L’art du marketing de la conversation réside dans la perception qu’ont les internautes de votre marque. Il ne vous voit plus en tant qu’entité morale, ils ont l’impression de parler à une vraie personne et ils développent alors des affinités avec le community manager, précieuses pour la fidélité et la prescription. En effet, si vous offrez un service de qualité et que vous vous intéressez à vos abonnés, ils vont avoir envie de parler de vous à vos amis et à leurs propres abonnés. Ils diffuseront plus facilement vos articles et posts, ce qui augmentera indéniablement votre notoriété.

Les marques dédiées aux enfants (et aux mamans) savent très bien manier une conversation de proximité et jouer sur la connivence avec leurs abonnés.

Exemple avec Good Goût et ses hashtags #Quotidiendeparents et #Perlesdenfants, qui prend aussi le temps de répondre aux commentaires.

 

Facebook Good Goût

Une question ? L’équipe Good Goût répond de manière détaillée et personnalisée

Facebook Good Goût #perlesdenfants

Good Goût créé un lien avec ses abonnés en répondant de manière conviviale à chaque commentaire

 

Veiller sur les avis des internautes et s’améliorer

Le marketing de la conversation est particulièrement efficace pour enclencher une démarche d’amélioration de la qualité de ses prestations. Grâce au contact direct avec les internautes, vous pouvez connaître en temps réel les pratiques qui fonctionnent, les produits qui plaisent, les stratégies qui portent leur fruit, mais également ce qui agace les consommateurs et ce qui mériterait d’être amélioré.

Par ailleurs, en veillant sur votre entreprise, vous pouvez répondre aux questions des internautes, qui ne vous sont pas directement adressées. Vous agissez rapidement pour assurer un service pré et post achat pertinent. N’oubliez jamais qu’un internaute mécontent fait plus de bruit qu’un utilisateur satisfait. Vous devez donc être particulièrement vigilant en mettant en place des outils de veille, pour vérifier les propos tenus sur votre entreprise sur les réseaux sociaux, blogs, forums…

Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil Alerti, qui permet de faire une recherche en temps réel sur des mots-clés spécifiques. Dans le cas présent, il s’agit du nom de votre marque et de votre entreprise. Si un internaute parle de vous, en bien ou en mal, quelque part sur la toile, vous pourrez le capter et réagir instantanément. Un client mécontent fait part d’un problème sur un forum ? Inscrivez-vous pour lui répondre et lui indiquer la démarche à suivre pour régler le souci. Un article élogieux est publié sur votre marque ? Laissez un commentaire de remerciement. Une personne demande des conseils sur vos produits sur Twitter ? Invitez-le à vous poser directement ses questions afin de le guider du mieux possible.

Autres lieux sur lesquels il est nécessaire de veiller : les sites d’avis. Ils sont légion sur internet et certains, comme TripAdvisor, sont spécialisés dans certains domaines et très actifs. Vérifiez s’il est possible de répondre pour vous défendre ou remercier.

D’ailleurs, Facebook et Google Plus affichent désormais la possibilité de laisser des avis directement sur vos pages. Une source précieuse d’informations pour votre démarche qualité et l’occasion de répondre aux objections.

 

Décathlon répond aux avis sur Facebook

 

Ensuite, faites une synthèse mensuelle des affirmations, questions, freins et compliments qui reviennent le plus souvent et servez-vous-en pour améliorer vos services. Non seulement vous agissez positivement sur le développement de votre chiffre d’affaires, mais surtout vous démontrez que vous êtes à l’écoute des besoins des consommateurs. Et qui a-t-il de plus rassurant qu’une entreprise qui nous écoute et tient compte de nos objections ?

Encore mieux, le marketing de la conversation permet aux entreprises de directement demander l’avis aux consommateurs sur un futur produit ou service. Après tout, ce sont eux qui vont acheter le produit ensuite, alors si vous hésitez entre plusieurs choix, autant laisser le client trancher !

En 2012, Danette s’était illustré avec son opération « Votez pour la Danette 2012 ».

 

Votez pour votre Danette préférée !

 

Évoqué dans l’article « Séduire et fidéliser la génération Y, un enjeu majeur pour les marques », Dragibus a également fait participer les internautes pour qu’ils choisissent la prochaine couleur du fameux bonbon collant.

 

Vote pour le dragibus blanc ou marron

 

La Nasa a récemment fait voter les internautes sur la prochaine combinaison des astronautes. Je ne suis pas sûre que la tenue sélectionnée ira un jour sur la Lune, mais c’est un moyen sympathique de rendre cet organisme, souvent admiré de loin, plus proche des terriens. Il n’y a aucune action de stratégie économique derrière, il s’agit seulement de renforcer l’image de la Nasa en se montrant plus proche des gens.

 

Les combinaisons proposées au vote par la NASA

 

Des opportunités pour le consommateur

Si le marketing conversationnel offre des opportunités aux marques, comme un renforcement de la fidélité des clients, la construction d’un réseau d’ambassadeurs, un meilleur retour sur investissement et une gestion optimale de l’image, il est également avantageux pour le consommateur.

Les techniques qui appartiennent à l’Inbound Marketing génèrent un échange gagnant-gagnant entre la marque et l’internaute. En effet, que ce soit par des contenus pertinents ou une conversation conviviale, le consommateur bénéficie ainsi de retombées positives. Il :

  • Bénéficie d’une offre ultra-personnalisée
  • Est mieux écouté et entendu
  • Est davantage accompagné avant et après son achat
  • Gagne des récompenses pour sa fidélité (réduction, vente privée…)
  • Se sent respecté et important aux yeux de la marque
  • Renforce son sentiment d’appartenance à un groupe, à une communauté

 

Lorsqu’une entreprise décide de créer une communauté sur les réseaux sociaux, elle doit prendre en compte les besoins d’échange de ses abonnés. Le marketing conversationnel s’inscrit directement dans une stratégie social media, il est pour moi indissociable. Les réseaux sociaux doivent coller à leur sémantique et favoriser l’échange, le partage. Si les internautes constatent une entreprise absente, qui diffuse des contenus sans jamais vérifier les retours, ils vont vite se désolidariser de la marque. Pensez à cela au moment d’élaborer votre stratégie de marketing numérique, le côté relationnel demeure un levier essentiel pour promouvoir votre image sur les réseaux sociaux.

 

* Chiffres pris sur le site Réseaux Professionnels.fr